Archives de
Catégorie : Revues

Revue – Pigments Pearl Ex Série 2 de Jacquard

Revue – Pigments Pearl Ex Série 2 de Jacquard

Bonjour! J’ai reçu des pigments Pearl Ex pour Noël, je me suis donc dit « pourquoi ne pas faire une revue dessus? ». J’ai reçu la Série 2 et ils ont été achetés sur Amazon.

Je précise que je ne suis pas du tout une experte en pigments! Je vous donne seulement mon avis après quelques tests.

Pour cette revue, j’ai appliqué les pigments sur de la pâte blanche et de la pâte noire. Tous ont été testés avant cuisson, et j’ai testé une couleur après cuisson. Pour les photos ci-dessous, j’ai dû augmenter le contraste pour que les couleurs soient le plus fidèles possibles à la réalité.

Cette série comprend 12 couleurs scintillantes, qui sont toutes plus belles les unes que les autres!

Test sur pâte crue

Pour ce test, j’ai donc appliqué chaque couleur sur 2 couleurs de pâtes crues : une blanche et une noire. On peut ainsi se rendre un peu mieux compte des différents rendus sur couleur claire et couleur foncée.

Pour chaque pigment, les pastilles d’en haut sont celles de couleur blanche. Celle d’en bas sont donc noires. L’application a été faite au pinceau. J’ai aussi bien utilisé des pinceaux plats que plus touffus. On en met moins partout avec un pinceau plat 🙂 Notez qu’on en met déjà partout lorsqu’on ouvre la petite jarre. Ou peut-être que je ne suis pas douée haha!

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Ce que j’ai constaté, c’est que les couleurs plus claires comme Lavande pâle, Duo violet-cuivre ou Bleu véritable ne sont pas faciles à appliquer. Les couleurs ne sont pas opaques, et lorsqu’on veut ajouter plusieurs couches, on prend le risque de retirer celle du dessous, ce qui peut former des sortes de trous/patchs. Le résultat n’est pas très homogène. Je pense qu’elles seraient pas mal par dessus une autre couleur déjà opaque, pour donner un peu plus de profondeur.

Avant cuisson, lorsque je passe mon doigt sur la pastille, la couleur transfère assez facilement voire s’efface un peu pour les couleurs claires.

Après cuisson

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy
Couleurs après cuisson. Pour chaque couleur, les rangées du haut: pâte blanche. Rangées du bas: pâte noire.

Après cuisson, je n’ai pas l’impression que les couleurs aient changées, ce qui est une bonne chose. Concernant le transfert sur les mains et autres surface, il est toujours présent mais dans une moindre mesure. Il faudra donc vernir le tout pour sceller le pigment sur la création. Et si je frotte assez fort, la couleur ne s’efface pas, elle reste bien en place. Attention: en vernissant, les pigments peuvent colorer vos pinceaux. A prendre en compte si vous ne voulez pas malencontreusement colorer le reste de votre vernis ou une autre création par la suite.

Test sur pâte cuite

J’ai essayé d’appliquer les pigments sur une pâte déjà cuite. Là encore, j’ai fait le test sur une pastille blanche et une pastille noire. Pour cela, j’ai utilisé Turquoise.

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy
A gauche, les pastilles blanches. A droite, les pastilles noires.

Le pigment accroche très peu sur la pâte cuite. Il m’a fallu plusieurs couches pour obtenir le résultat ci-dessus. On voit à peine le pigment sur la pâte noire par rapport à l’application sur la pâte crue.

J’ai donc ensuite essayé de mélanger le pigment à du vernis Fimo.

Revue - Pigments Pearl Ex / Le Blog de DiMy

Le résultat est un peu plus probant mais beaucoup moins joli qu’avec le pigment appliqué directement sur pâte crue. On voit la trace du pinceau et le rendu n’est pas homogène.

Conclusion

Je trouve ces pigments vraiment magnifiques. Les couleurs sont nacrées, brillantes, scintillantes. Bref, j’adore! Bon, ils ne sont pas toujours faciles à appliquer (surtout les couleurs claires), mais je pense que ça ira mieux avec plus de pratique. Je les avais aussi utilisé pour certains de mes cupcakes chats, mais on peut faire tellement de belles choses avec!

Voilà pour ma revue! Si vous avez des précisions à apporter, n’hésitez surtout pas! 😀

Partager cet article :
Revue – Vernis Brillant de Fimo

Revue – Vernis Brillant de Fimo

Aujourd’hui, je vous propose une revue du vernis brillant à base d’eau de chez Fimo.

Depuis que j’ai commencé à fimoter, j’ai testé 3 vernis brillants différents: celui de Sculpey, celui de Padico et celui de Fimo. Ça fait un peu plus d’1 an que j’utilise celui de Fimo.

L’avis que je donne ici est totalement personnel! Si vous avez une autre expérience avec ce vernis, n’hésitez pas à me le dire en commentaire 😀

Pourquoi utiliser un vernis?

Qu’il soit brillant ou mat, le vernis permet de « finir » la création. Il le protège en quelque sorte. Il est d’autant plus utile si vous utilisez de la peinture ou des pastels sur votre pâte. Cela évitera que la couleur ne s’estompe ou qu’elle ne transfère. En revanche, n’espérez pas renforcer vos créations avec du vernis, car ce n’est pas son but et ça ne fonctionnera pas forcément.

Texture du vernis Fimo

Dans son contenant, le vernis Fimo est assez liquide et opaque. Il s’étale très facilement au pinceau et forme une couche très fine sur la création. Il sèche totalement transparent. Par contre, attention, si vous déposez une trop grosse couche de vernis ou que vous l’étalez mal, le vernis peut rester opaque à certains endroits. Ça m’est arrivée plusieurs fois mais j’ai remarqué qu’en laissant la création sécher plus longtemps, et tranquillement dans son coin sans la toucher (le temps de séchage dépendra de la couche de vernis), le vernis devenait transparent.

Revue vernis Fimo

Revue vernis Fimo-Texture

Le vernis est sec au toucher après 20 minutes environ, ce qui permet de mettre une seconde couche pour plus de brillance, si on le souhaite. Après 24h, il devrait être totalement sec.

Qu’en est-il de la brillance?

Ce vernis Fimo n’est pas le vernis le plus brillant qui puisse exister. Le Sculpey est plus brillant par exemple. Même en superposant les couches, je ne trouve pas qu’il brille beaucoup plus. Mais j’aime beaucoup le résultat car personnellement, je ne recherche pas toujours une brillance extrême.

Revue vernis Fimo-Texture

Revue vernis Fimo-comparaisonAussi, j’en suis à mon deuxième pot, et j’ai l’impression que plus le pot est ancien, moins le vernis est efficace. Je mélange toujours mon vernis avec un cure-dents avant de l’utiliser pour être sûre que le liquide soit bien homogène, et vers la fin de mon premier pot, le vernis n’était plus vraiment brillant. Ça me faisait une couche mate un peu étrange et mettre plus de couches ne changeait rien. J’ai ouvert mon deuxieme pot récemment, et je constate qu’il y a bien une différence.

Revue vernis Fimo
Olaf semble mat, même avec du vernis

Tenue du vernis

Pour ma part, il est assez durable dans le temps. Si vous portez vos créations en bijoux ou autre, il s’abîmera forcément mais moins rapidement que le Sculpey encore une fois, qui pèle carrément. Je n’ai pas remarqué de jaunissement non plus après plus d’un 1 an d’utilisation ce qui est assez bon signe 🙂

Pour résumer, je suis satisfaite de ce vernis brillant car il tient bien dans le temps. Il ne donne pas un effet collant aux créations (très important) et même si la brillance n’est pas la meilleure, j’aime beaucoup le résultat sur mes créations! Il est d’ailleurs vraiment pas mal si vous faites de la nourriture car il fait briller les éléments que vous souhaitez, mais pas trop. Ce qui est top pour le côté réaliste!

Voilà pour ma revue sur le vernis brillant de Fimo!
Et vous, quelle expérience avez-vous avec ce vernis? Quel est votre vernis préféré pour la pâte polymère?

Partager cet article :