Archives de
Catégorie : Débuter la Fimo/Astuces Fimo

Mes outils essentiels (mise à jour)

Mes outils essentiels (mise à jour)

Voici une mise à jour de mes outils essentiels à la Fimo. Je vous avais déjà écrit un article à ce sujet en mars dernier mais ces indispensables ont un peu changé avec le temps.

Depuis quelques temps, je range tous mes outils essentiels dans une petite boîte/trousse que je sors à chaque fois que je fais de la Fimo. C’est très pratique, je n’ai plus besoin d’ouvrir mes différents tiroirs et préparer les outils à l’avance car ils sont déjà tous réunis dans cette boîte.

Mes outils essentiels 2 - Le Blog de DiMy

Alors, que trouve-t-on dans cette jolie petite boîte? 😀

Lames:

Mes outils essentiels 3- Le Blog de DiMy

Jusqu’à récemment, je n’utilisais que la plus petite lame. Comme elle est courte, je la trouve très pratique et facile à manier. Mais vous pouvez sûrement voir sur la photo qu’elle est assez abîmée (j’ai essayé de couper un cure-dent en 2 avec… et je n’aurais jamais dû haha), je ne peux donc plus vraiment faire de découpe nette avec. J’utilise alors une autre lame, un peu plus grande cette fois-ci, mais en meilleur état!

Ma petite lame me sert toujours beaucoup comme support pour mes créations.

Scalpels:

Mes outils essentiels 6- Le Blog de DiMy

Comme pour les lames, je me sers de 2 scalpels. Celui d’en bas est assez vieux. Sa lame n’est plus vraiment tranchante. Je m’en sers essentiellement pour retirer les poussières sur mes créations déjà cuites. Je les gratte doucement avec le bout de la lame.

L’autre scalpel me sert donc pour couper ma pâte. Je ne m’en sers pas pour retirer les poussières après cuisson car je trouve qu’elle n’est pas aussi efficace que l’autre.

Aiguilles:

Mes outils essentiels 4- Le Blog de DiMy

Je me sers tout le temps de mon aiguille (celle en haut sur la photo). Elle sert pratiquement pour tout: texture, travail de précision pour donner forme à certains éléments sur une création, pour attraper un petit morceau de pâte, pour souder, etc.

Le 2ème outil (que j’ai fait lors de mon article sur la pâte beurk) me sert surtout pour texturer plus rapidement certaines créations comme les gâteaux, ou mes petits chats en pyjamas par exemple.

Sonde:

Mes outils essentiels 5- Le Blog de DiMy

Cette sonde est normalement utilisée pour les dents mais elle est vraiment très pratique pour la Fimo! Je m’en sers quasiment tout le temps, pour redonner forme à certains éléments d’une création. Une aiguille simple peut faire ce travail mais grâce à la courbure de la sonde, je trouve que le travail est plus précis et le résultat plus net.

C’est un outil dont je ne peux plus me passer. Vous pouvez voir que je l’utilise dans plusieurs de mes vidéos.

Chat paquet de frites: https://www.youtube.com/watch?v=erFFS5DyEAY

Chien kawaii: https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=MVdyZLCRiVo

Dotting tools:

Mes outils essentiels 7- Le Blog de DiMy

J’utilise toujours ces 2 dotting tools. Je me sers du jaune pour ses 2 embouts. La petite boule pour creuser l’emplacement des yeux par exemple. Et l’embout pointu pour beaucoup de choses encore une fois: placer des éléments, texture, etc.

J’utilise le dotting tool vert pour sa boule légèrement plus grosse.

Outils en silicone:

Mes outils essentiels 9- Le Blog de DiMy

J’ai acheté ces outils il y a quelques mois et c’était un set de 5. Je me sers plus particulièrement de ces 2 là. Leurs embouts sont assez petits et souples. Lorsque je ne me sers pas du côté pointu du dotting tool jaune, je me sers de l’outil qui se trouve en haut de la photo. Sa souplesse fait qu’il laisse moins de traces sur la pâte.

Je me sers de l’autre outil avec l’embout arrondi et biseauté (en bas de la photo) pour lisser doucement les éventuelles traces qu’il pourrait y avoir sur la pâte.

Pince à épiler:

Mes outils essentiels 8- Le Blog de DiMyLa pince à épiler me sert surtout à retirer les fibres de lingettes qui se trouvent sur ma pâte, que ce soit avant ou après cuisson. J’utilise souvent mes lingettes car j’ai toujours de la poussière sur mes créations, j’ai alors toujours quelques fibres qui restent collées à la pâte. La pince à épiler m’est donc essentielle!

Brosse à dents:

Mes outils essentiels 10- Le Blog de DiMy

Je ne m’en sers pas systématiquement mais je la garde dans ma boîte car elle peut toujours servir pour la texture de certaines créations.

Voilà pour mes outils essentiels! Quels sont les vôtres?

Voir aussi: comment garder sa pâte propre?

Partager cet article :
À quoi sert la Fimo liquide?

À quoi sert la Fimo liquide?

Si vous débutez en Fimo, vous vous êtes peut-être déjà demandé à quoi servait la Fimo liquide. A pleins de choses à vrai dire 🙂 Lorsque j’ai commencé à fimoter, je ne m’en servais jamais mais maintenant que j’en ai, je ne peux plus m’en passer haha!

À quoi peut donc servir la Fimo liquide?

Je n’ai pas toujours de photos pour illustrer chaque cas, mais des vidéos. Je vous mettrai alors des liens vers certains de mes tutos 😀

– À faire des coulis/glaçages
En la mélangeant avec de la pâte, vous pouvez en faire des coulis, sauces ou glaçages pour vos créations gourmandes. Plus vous ajouterez de la Fimo liquide, plus le mélange sera fluide. Vous pouvez également la mélanger avec des pastels secs, ce qui donnera un résultat un peu moins opaque (pour faire des confitures ou de la sauce/soupe si vous réalisez un plat).

Coulis Fimo liquide - Le Blog de DiMy
Oui, c’est presque vide ;p

Dans le même genre que les coulis, vous pouvez également mélanger la Fimo liquide avec des pigments et vous en servir pour faire des bijoux ou autres.

– À renforcer votre création
Lorsque vous ajoutez des éléments à votre création, et que vous voulez être sûr que ces éléments ne se détachent pas après cuisson, il vous suffit d’ajouter un peu de Fimo liquide. Cela renforcera la création.

Exemple avec mon tuto sur le panda kawaii.

– À coller 2 morceaux de pâtes cuits
Dans mon tuto sur la citrouille d’Halloween, j’ai dû utiliser de la Fimo liquide pour coller 2 morceaux de pâtes cuits. C’est une technique très utile à condition de ne pas mettre trop de Fimo liquide. En effet, si vous en mettez trop, les morceaux risqueraient de glisser et de se détacher au lieu de rester collés.

– À coller de la pâte crue sur de la pâte cuite
Ici aussi, comme pour le paragraphe précédent, la Fimo liquide peut servir de « colle ».

– À faire des glaçons
Il vous suffit de verser de la Fimo liquide sur une surface plane, ne pas trop l’étaler (pas comme sur mes photos >.<) et la cuire au four. Après cuisson, découpez des cubes avec une lame, et voilà, vous avez vos glaçons. Ils ne seront pas transparents mais le résultat est quand même pas mal je trouve!

A quoi sert la Fimo liquide - Le Blog de DiMy
Avant cuisson
Glaçons Fimo liquide - Le Blog de DiMy
Après cuisson – Mes glaçons tout plats

– À ramollir la pâte
En la mélangeant avec une pâte trop dure, vous pouvez obtenir une pâte plus malléable donc plus facile à travailler. Encore une fois, attention à ne pas en mettre trop, la pâte deviendra alors collante.

Comment appliquer la Fimo liquide?

Elle est assez collante donc vous pouvez l’appliquer au pinceau. Votre pinceau sera alors tout collant. Mais ce n’est pas un problème si vous ne l’utilisez que pour ça. Personnellement, j’utilise mon doigt si je veux l’étaler et une aiguille ou un dotting tool si je veux en mettre une mini mini goutte sur ma création.

À noter
Après cuisson, la Fimo liquide n’est pas totalement transparente. Elle reste également assez flexible.

La Fimo liquide est-elle un indispensable pour vous? Pour moi, je dois dire que oui car je me rends compte que je m’en sers tout le temps!

Partager cet article :
Objets qui passent au four avec la Fimo

Objets qui passent au four avec la Fimo

Bonjour! Vous êtes vous déjà demandé quels objets passaient au four lorsque vous faisiez de la Fimo? Moi oui 😀 Voici donc une liste de choses qui peuvent résister à la chaleur du four. Attention, cette liste est basée sur mon expérience, avec une température ne dépassant pas les 130 degrés, pendant 25 minutes maximum. Je ne garantis pas l’état de certains de ces objets si vous les mettez au four pendant plus longtemps, et à des températures plus élevées.

Objets qui passent au four:

– pâte Siligum
– bois (cure-dents, bâtonnets de glace)
– carrelage
– assiette
– métal (clous, supports de bague, pendentifs, emporte-pièces, trombones, fils de fer)
– peinture acrylique. J’ai uniquement testé la peinture acrylique en petite quantité, comme pour le tuto sur la Pokéball surprise.
– papier
– dotting tool. Ici, je parle du dotting tool que j’utilise dans ma vidéo sur le Rainbow Cake. Je l’ai laissé 15 minutes au four.
– verre
– faux sucre

Si vous avez des choses à ajouter a cette liste, n’hésitez pas à me le dire en commentaire!

Partager cet article :
Comment cuire la Fimo au four

Comment cuire la Fimo au four

Si vous débutez, vous vous apercevrez sans doute que cuire la Fimo n’est pas une chose si évidente que ça. Alors oui, sur chaque pain, vous allez voir un petit schéma indiquant 110 degrés celsius et 30 minutes. Il faudrait donc cuire ses créations en suivant ces indications et ne surtout pas dépasser la température de 130 degrés (comme specifié au dos du paquet), vos créations risqueraient alors de brûler.

Cuire la Fimo -Le Blog de DiMy

Selon votre four, vous allez parfois devoir faire quelques ajustements.

Dans mon cas, j’utilise un petit four electrique que j’ai acheté spécialement pour la cuisson de mes créations. Je fais beaucoup de Fimo, je ne voulais pas utiliser le four qui me sert à cuire la nourriture à cause des éventuels risques de toxicité.

En même temps que le four, j’ai également acheté un thermomètre. Ce qui m’a permis de voir que les températures réelles ne correspondaient pas aux températures affichées 🙁 Il m’a bien servi au début lors de mes tests de cuisson!

Chaque four a ses spécificités, je vous recommande donc de faire des tests avant de cuire vos plus belles créations! Ce serait dommage de tout brûler! J’ai moi-même fait des tests avec mon four en plaçant mes plaques de cuisson (j’ai une grille et une plaque de cuisson) sur différentes positions. Le meilleur résultat obtenu est lorsque je place ma grille – sur laquelle je mets mes créations – tout en haut, mon autre plaque de cuisson tout en bas, et avec la chaleur venant du bas. Ça semble compliqué comme ça, d’ailleurs ça l’est un petit peu, mais c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour bien cuire mes créations. Sans la plaque placée en bas, le chaleur serait trop forte et brûlerait tout.

Concernant la température, je la mets a 100 degrés sur mon four (ce qui correspond environ à 110 degrés d’après mon thermomètre). Je ne peux pas dépasser 25 minutes de cuisson à chaque fois car la température n’étant pas stable dans mon four, elle augmenterait trop, ce qui, encore une fois, brûlerait mes créations. Pour éviter cela, je pourrais également fabriquer une sorte de toit en aluminium que je placerais sur mes créations. A voir, je n’ai pas encore testé.

Cuire la Fimo -Le Blog de DiMy

Sur quoi cuire la Fimo

Je fais de la Fimo sur une plaque de carrelage que je peux directement mettre au four. Mais le plus souvent, j’utilise une assiette, réservée elle-aussi à la Fimo. En plus de l’assiette ou du carrelage, je place du papier sulfurisé sous mes créations. Ce n’est évidemment pas obligatoire mais je préfère le résultat avec. Ma Fimo est très molle car il fait très chaud là où j’habite. Mes créations ont donc tendance à coller à la plaque ou à l’assiette, ce qui peut laisser des traces pas très esthétiques après cuisson.

Pré-cuire la Fimo

La Fimo peut également subir plusieurs cuissons sans problème (sans jamais dépasser les températures recommandées). Ce qui est très pratique lorsqu’on ne veut pas risquer de déformer certains éléments d’une création en cours de fabrication (j’ai fait plusieurs cuissons dans mon tuto sur le rainbow cake par exemple). En revanche, notez que ça augmente aussi votre facture d’électricité :p

Quelles que soient leurs tailles, je mets généralement les éléments à précuire pendant au moins 15 minutes. Cela leur permettra d’être suffisamment cuits pour pouvoir ensuite être manipulés sans qu’ils ne se cassent ou ne s’effritent. Une fois ma création terminée, je repasse le tout au four une dernière fois pendant 25 minutes.

Voilà! J’espère que cet article vous aura aidé pour cuire la Fimo. Devez-vous aussi faire des ajustements avec votre four? 🙂

Partager cet article :
Comment je range mes créations

Comment je range mes créations

Hello! Dans cet article, je vais vous montrer comment je range mes créations en pâte polymère et en résine UV. Avec le temps, j’ai cumulé beaucoup de créations Fimo! J’en ai aussi vendu beaucoup mais il m’en reste un bon nombre qu’il faut bien que je range quelque part.

Cliquez ici pour voir comment je range mon matériel Fimo!

J’utilise donc une boîte en plastique que j’ai personnellement achetée dans un magasin japonais pour l’équivalent d’1 ou 2 euros. Je pense que vous pouvez tout à fait en trouver des similaires pour pas très cher sur internet (Amazon, Ebay, etc).

Comment je range mes creations Fimo - Le Blog de DiMy

C’est une boîte transparente qui est très pratique car elle contient plusieurs petites cases séparées. Je peux donc (essayer de) trier mes créations selon leur nature: nourriture, kawaii…

Détail du contenu (de haut en bas, et de gauche à droite)

Comment je range mes creations Fimo - Le Blog de DiMy
Cette photo n’est plus d’actualité car j’ai vendu certaines de ces créations

1ère rangée: pour être honnête, je ne savais pas trop où mettre ces créations, elles se retrouvent donc dans cette rangée :p Certaines sont assez grosses, elles ne rentraient pas dans les plus petites cases.
2ème rangée: on y retrouve mes animaux kawaiis, des créations faites en tutos, des cônes de glaces précuits, ma première Hello Kitty ainsi que son remake.
au bout de ces 2 premières rangées, se trouve une case plus longue dans laquelle je range mes attrapes-rêves, mon trombone Olaf et mes têtes de petits chats en pyjama que je fais en avance.
3ème rangée: j’y range une partie de mes chats en pyjamas. Les 3 autres cases sont consacrées à tout ce qui est nourriture et créations en résine.
4ème rangée: on y retrouve le reste des petits chats en pyjama, d’autres créations faites en tutos sur ma chaîne (les Pokemons bowling, Bébé Groot, tableau Tsum Tsum). Dans la 4ème petite case, j’y avais mis les créations que je devais envoyer (à des clients et aux gagnants de mes concours).
au bout de ces 2 dernières rangées: les créations de Studio Salina achetées il y a quelques semaines maintenant et que je trouve super choux. Il y a également 2 bagues faites pour une commande.

Voilà donc comment je range mes créations Fimo. J’ai également des aimants (qui feront l’objet d’un prochain article) qui ne sont pas dans cette boîte mais sur mon frigo!

Dans quoi rangez-vous toutes vos créations?

Partager cet article :